Relais 4x1250 m : « Cette médaille est belle » | Fédération Française de Natation
Partager
Dimanche 21 Août 2022 - 19:30

Finito ! Après deux jours de compétition, un 25 km arrêté au bout de quatre heures et des vagues qui n’auront cessé de se former, les championnats d’Europe d’eau libre se sont achevées avec la médaille de bronze du relais 4x1250 m tricolore. Dans l’ordre, Madelon Catteau, Aurélie Muller, Axel Reymond et Logan Fontaine auront tout donné pour décrocher cette quatrième médaille de l’équipe de France et prouvé que, peu importe les conditions et les éléments, ils étaient prêts à performer.

La compétition ne pouvait pas mieux se terminer.

Aurélie Muller: On voulait vraiment cette médaille et ne rien lâcher. On a nagé pour les gens qui n’ont pas terminé le 25 km. Cette médaille est belle et clôture parfaitement ces championnats qui ont été catastrophiques au niveau de l’organisation. On montre que nous on est pros, ce qui n’a pas vraiment été leur cas.

Le report des courses, l’arrêt du 25 km, les conditions météos. Qu’est-ce qui a été le plus difficile ?

A. M.: Cette compétition n’a vraiment pas été facile. Tout a été compliqué. On a tout fait pour s’adapter au mieux mais il y avait beaucoup de difficultés à surmonter. Cette médaille récompense cette adaptation et le travail qu’on a effectué.

Axel, ça fait quoi de terminer une course sur ces championnats ?

Axel Reymond: Techniquement, je n’ai pas touché la plaque d’arrivée (rires). J’ai touché une main, c’est déjà ça. Je n’aurai pas touché de plaque dans cette compétition, mais j’aurai gagné une médaille. Ça fait vraiment plaisir de la partager avec l’équipe. Je pensais vraiment ramener une médaille hier sur le 25 km. Je termine malgré tout sur une bonne note et je reste champion d’Europe en titre (rires).

Madelon, deux 8ème place sur tes épreuves individuelles, une médaille avec le relais. Difficile de rêver mieux pour ta première équipe de France sénior.

Madelon Catteau: Je tire vraiment du positif de cette compétition et je suis vraiment contente de partager ça. Se battre pour un relais c’est quand même autre chose. On a tous fait le job et c’est incroyable de terminer la compétition de cette manière. Comme l’a dit Aurélie, on est passé par toutes les émotions hier et cette médaille, c’était la plus belle revanche qu’on pouvait prendre.

Logan, comment as-tu abordé ce relais après ta médaille sur 10 km ce matin ?

Logan Fontaine: Il y avait un maitre mot: la récupération. On a essayé de tout optimiser. Cette médaille avec le relais, c’est le signe du travail accompli.

Les médailles des relais en natation course vous ont-elles inspirés ?

L. F. : On est tous très soudé. Dans notre sport, il n’y a qu’un seul relais. En faire partie et décrocher cette médaille, c’est vraiment un plaisir.

Recueilli à Rome par Jonathan Cohen

Le saviez-vous ?

L’eau libre a fait son apparition aux J.O. en 2008. Seul le 10 km figure, au programme de la plus grande compétition planétaire
Jean Boiteux a remporté le premier titre olympique de la natation française aux Jeux d’Helsinki de 1952  avec 400 m nage libre en 4’30’’07
Environ, 6 400 bassins existent en France, 650 bassins sont certifiés FFN
Pour la première fois il y aura une épreuve de duo mixte en natation synchronisée aux championnats du Monde 2015
Le plongeon tricolore n’a ramené qu’une médaille olympique. C’était Mady Moreau en 1952 à Helsinki, qui a terminé deuxième du tremplin à 3 m
Les relais mixtes apparaissent pour la 1ère fois en compétition officielle lors des champ. d’Europe de Chartres en petit bassin (2012)
Les premiers championnats du monde de natation se sont disputés en 1973 à Belgrade
Le plongeon a intégré le programme olympique dès les Jeux Saint-Louis en 1904
Les Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 sont les premiers depuis Munich en 1972 à se dérouler sans aucun boycott.
Le water-polo a été le premier sport collectif français champion olympique à Paris en 1924. Les Bleus ont battu la Belgique en finale (3-0).
La FINA inaugure les épreuves des duos mixtes en natation synchronisée lors des championnats du monde de 2015 à Kazan.
12,7 millions de français pratiquent la natation en loisir
Les championnats du monde de Barcelone en 2013 sont les premiers à avoir accueilli des épreuves de High Diving

À lire aussi

Partenaires Officiels